Vins du Jura

Description :

Le Jura bénéficie de quatre appellations “géographiques” : Arbois, Château-Chalon, l’Étoile et Côtes du Jura et de deux AOC “produits” : Macvin du Jura et Crémant du Jura. Le mariage de ces différentes AOC “produits” et “géographiques” symbolise à merveille l’harmonie des cépages, des terroirs locaux et du savoir-faire des viticulteurs.

Les vins rouges: De l’apéritif au dessert, les rouges du Jura savent se montrer généreux. Pour révéler les saveurs d’une quiche ou d’un plat de poisson, pour arrondir une saucisse de Morteau ou une charcuterie de montagne, pour accompagner les plats exotiques, choisissez un Poulsard bien frais. Le Trousseau plus tannique se marie à merveille avec vos viandes grillées comme une côte de bœuf, vos petits gibiers en sauce, et aussi les fromages les plus affinés comme le morbier. Le pinot noir ensorcellera vos volailles, un saumon ou un thon grillé. Et pour accompagner un dessert au chocolat, revenez donc au Poulsard fruité…

Les vins blancs floraux du Jura réhaussent idéalement une quiche, un soufflé au fromage, un gratin ou un poisson grillé. Ils se marient à la perfection à une crémeuse poêlée d’escargots, des écrevisses ou à une coquille Saint-Jacques… Surprenez vos convives en les accompagnant d’une fine tranche de jambon cru du pays. Mais gardez-en pour le fromage !

Les vins Blancs Tradition puissants : Leur robe ambrée prometteuse annonce la puissance des arômes du terroir. Parfois vinifiés en assemblage avec du chardonnay, les blancs Tradition s’expriment avec une longueur en bouche admirable.

Le vin Jaune : Il est considéré comme l’un des plus grands vins du monde. Château-Chalon est son vignoble natal mais il est également produit en appellation Arbois, L’Étoile et en Côtes du Jura. Sa couleur est jaune or, d’où son nom. Il doit sa renommée à ses qualités organoleptiques ainsi qu’à son élaboration aussi originale que mystérieuse.

Le Vin de Paille: L’élaboration particulière du Vin de Paille et les arômes qu’il développe en font un vin remarquable. Ses grappes sont sélectionnées avec la plus grande attention afin de ne retenir que les plus beaux fruits. On les laisse ensuite se déshydrater plusieurs mois dans une pièce sèche et aérée.

Le Crémant du Jura : L’AOC Crémant du Jura fut obtenue le 9 octobre 1995. La production de vins effervescents dans le Jura remonte à la fin du XVIIIe siècle, date à laquelle les vignerons jurassiens maîtrisaient déjà la méthode traditionnelle.

Le Macvin du Jura appartient au club français très fermé des mistelles (ou vins de liqueur) d’AOC, le seul à être issu d’une eau de vie de raisin et non de vin. Connu depuis le XIVe siècle, le Macvin du Jura est obtenu à partir de jus de raisin non fermentés, les moûts, auquel on intègre un tiers de marc. Il est élevé au minimum pendant 12 mois en fûts de chêne et doit présenter entre 16° et 22° d’alcool pour obtenir l’AOC.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.